Skip to content

Gaz

2 août 2010

En Inde, les choses sont toujours un petit peu plus compliquées qu’ailleurs. Acheter une bouteille de gaz par exemple.

La bouteille rend sont dernier souffle Vendredi soir. En stagiaires étrangers que nous sommes, nous appelons l’entrepreneur social, qui s’en occupera le lendemain. Ça sera Dimanche matin finalement. Ou Lundi en fait. Entre temps, on est obligé de mangé dehors et de se passer de café, sauf quand un stagiaire chinois se décide à sortir sa bouilloire (pour une raison étrange, les stagiaires chinois arrivent tous avec des ustensiles divers et des sacs pleins de nourriture…). Lundi matin, l’entrepreneur social m’annonce qu’il a « arrangé » le truc pour 6h ce soir. Je ne vois pas ce qu’on peut arranger dans l’achat d’une bouteille de gaz, mais passons. Arrive l’heure dite: 500 Rs. en poche, je pars en moto (vite!) avec Gurjit, l’enseignant d’anglais du centre, chercher la bouteille vide et nous allons au rendez-vous. Dans la boutique, ou plutôt le grand placard plein de plaques au gaz et ustensiles divers, il n’y a personne. Nous attendons une dizaine de minutes, jusqu’à ce qu’un homme arrive pour nous informer que le responsable est partie à Chandigarh et qu’il faut attendre demain… Je veux manger ce soir: en route vers une autre boutique. Un gros monsieur est en train de souder (sans protection bien sûr) un cadre en métal. Nous l’informons de la marque recherchée (HP Gas) et il nous annonce 550 Rs. C’est 100 de plus que le prix négocié avec la première boutique… Ils nous emmène alors, la bouteille de gaz vide sur son scooter et nous sur la moto, vers une petite rue. Sur le trajet, Gurjit m’explique qu’une bouteille coûte normalement 200 à 300 Rs., mais qu’il faut la demander une semaine à l’avance (le gouvernement, une pénurie… j’ai pas très bien compris) et que là nous en achetons une au marché noir. C’est donc ça qu’on « arrange ». L’échange fait, retour à la maison avec la bouteille, pleine, lourde et pleine de terre (pour une raison encore indéterminée, les bouteilles de gaz en Inde sont toujours pleines de terre…).

Mais bon, tout ça ne me dit ce que je vais manger ce soir…

Publicités
3 commentaires leave one →
  1. Vassil permalink
    2 août 2010 19:49

    haha excellent! Est-ce que c’est la première fois que vous la changez? Dans notre cas, nous étions chanceux, Mr. Dhaliwal en avait une déjà prête chez lui!

    • Benjamin permalink*
      3 août 2010 08:00

      oui la première fois: bizarrement je m’étais jamais demandé si ce truc pouvait se vider un jour…
      résultat: 2 jours à se nourri de samosas et à commander Baba’s… 😛

      • Vassil permalink
        3 août 2010 20:30

        haha excellent! 2 jours de samosas c’est un peu trop, mais merde que c’est bon le Baba’s!!! Bon courage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :