Skip to content

Agra – Varanasi, épisode ३

29 juin 2010
Réveil Lundi matin à 9h pour notre dernier jour à Agra. Nous ne sommes plus que deux pour la suite du voyage: Emiko et moi. Nous quittons l’hôtel à midi et prenons un autorickshaw vers Itimad-Ud-Daulah, alias Baby Taj. Sur le trajet, le conducteur nous propose un tour de la ville, que nous refusons. Il nous propose alors ne nous emmener dans quatre magasins qui lui paieront des commissions, en échange de quoi la cours sera gratuite pour nous. Comme nous n’avons rien de prévu pour la journée, nous acceptons. Mais d’abord, le Baby Taj: situé de l’autre côté de la rivière Yamuna, il s’agit, comme le Taj Mahal, d’un mausolée en marbre blanc, mais beaucoup plus petit et coloré. Le jardin, au bord de la rivière, calme et vert, est quasiment désert. Apparemment c’est le rendez-vous des couples de la ville. (La visite coûte 100 Rs. pour les étrangers… au total ça nous aura fait 1250 Rs. rien que pour l’Archeological Survey of India. Voleurs!)
Après ça, notre tour des magasins: une boutique de bijoux, une de vêtements (j’achète une chemise), un magasin d’artisanat (vrai piège à touristes, mais Emiko négocie dur), et enfin un marchand de tapis. Le chauffeur nous ramène à Taj Ganj, non sans nous faire noter nos impressions sur notre journée avec lui dans un petit cahier. Nos appréciations positives, en français et japonais, viennent se joindre aux dizaines d’autres que notre chauffeur, illettré, ne lira pas.

Sleeper Class

Après trois heures dans le même restaurant, nous rejoignons la gare vers 20h. Allongé sur le quai 1, je passe une heure presque une heure entouré de cinq Indiens qui me bombardent de question dans un anglais plus qu’approximatif, avant de profiter qu’un balayeur nous demande de nous pousser pour « aller chercher un ami » et m’esquiver. Après avoir acheté de quoi nous nourrir pendant la nuit, nous attendons notre train sur le quai 4. Il arrive vers 23h30, nous nous trompons de wagons (et non, il ne fallait pas lire l’inscription peinte, mais celle au feutre par dessus), nous installons aux lits 11 et 14 de la voiture S2. En classe Sleeper, les « compartiments » sont composés de trois lits de chaque côté (celui du milieu se rabat pendant la journée pour faire un siège avec celui du bas). Nous occupons des lits du haut, près des ventilateurs. J’enlève mes chaussures, installe mon sac comme oreiller, mets mes boules quies (merci la LMDE) et… je me réveille six heures plus tard!

Arrivée à Varanasi vers 13h, détour vers le Tourist Office pour acheter nos billets retour sur le quota touristique: arrivée à Delhi

Vue du toit de l'hôtel

Vendredi à 5h et à Jalandhar à 23h30… je vais devoir prendre un taxi, super… Ensuite, direction l’hôtel: nous finissons le trajet à pied, guidés par le chauffeur de rickshaw à travers les rues étroites et parsemées de temples de la vieille ville. Après avoir pris possession de notre chambre (avec mini-vue sur le Ganges) et une douche, nous montons au restaurant sur le toit. De là-haut, tout est calme, presque aucun bruit… C’est très peu indien quelque part.

Pourtant, le temple au pied de l’hôtel, l’enchevêtrement des rues le le Ganges, large et calme, qui s’étalent devant nous ne laissent pas de doute: je suis à Bénares.
Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :